Au plan artistique

Les églises en Cappadoce (on en dénombre aujourd'hui plus de 200) constituent un patrimoine artistique considérable. Décorées très souvent de peintures murales, la plupart du temps dans la plus pure tradition byzantine, elles témoignent du VIe au XIIe de l'évolution de celle-ci. Décors primitifs (VIe s.) encore proches de l'art paléo-chrétien, décors non figuratifs d'esprit iconoclaste (VIIe s.), période archaïque qui suivit fraîche et naïve (IXe s.), peintures du XIe s. enfin, (celles de Göreme par exemple), les plus connues, pas forcément les plus émouvantes.

Les formes architecturales elles-mêmes ne sont pas sans intérêt: églises à une ou plusieurs nefs, églises à croix libre ou à croix inscrite avec colonnes, autels muraux ou détachés, absides avec siège du célébrant ou synthronon, cancel ou iconostase.

Ces églises se réfèrent assez curieusement à la forme construite, parfois elles participent à la liberté de la forme creusée. Dans un cas comme dans un l'autre elles vérifient ce côté pittoresque que Michelis reconnaît à l'architecture byzantine dans son ensemble.

Qui pourrait prétendre aujourd'hui connaître l'art de l'Orient chrétien en ignorant la Cappadoce...


Sainte Kyriaki dans l'église de la Meryemana (XIe s.)

Annonciation dans l'église de Pançarlik (Xe s.)


© 2004-2011 Association des Amis de la Cappadoce
Pour toute remarque ou question, envoyez un mail à webmaster-amis-cappadoce(arobase)wanadoo(point)fr
(en remplaçant bien sûr (arobase) par @ et (point) par un point, l'adresse étant indiquée sous cette forme pour limiter les courriers non sollicités (spams)