Les découvreurs

Paul LUCAS
Lucas, envoyé en exploration de l'Orient par le roi de France, Louis XIV, au début du XVIIe siècle, a dévoilé en Europe en 1712 par la publication de ses voyages la présence des nombreux cônes de Cappadoce. Il n'a pas été cru.

Charles TEXIER (Versailles 1802 - Paris 1870)
Explorateur, archéologue français, membre de l'Institut de France et du Royal Institute of Architects.
Ses découvertes en Asie Mineure où il avait été envoyé par Guizot, ministre de l'Instruction Publique, lui acquirent une grande renommée. C'est lui qui au retour de son voyage de 1834 envoie les premiers dessins des bas-reliefs hittites découverts près de Bogasköy, révélant ainsi l'existence et les richesses de la civilisation hittite.
En août 1834, il a passé dix jours à visiter la Cappadoce. Il a signalé des églises peintes et un tombeau romain dans la région d'Ürgüp.

Guillaume de JERPHANION (Pontevès, Var 1877 - Rome 1948)
Jésuite français, épigraphe, géographe, photographe, linguiste, archéologue, byzantiniste, correspondant de l'Institut de France, professeur et membre de l'Institut Pontifical oriental à Rome.
Il est le premier à avoir entrepris un travail systématique d'exploration et d'études en Cappadoce, dont les résultats furent l'objet de nombreuses communications.
Entre 1925 et 1942 paraît, en deux tomes et 3 volumes de planches, son ouvrage monumental: Une nouvelle province de l'art byzantin, les églises rupestres de Cappadoce.

© 2004-2011 Association des Amis de la Cappadoce
Pour toute remarque ou question, envoyez un mail à webmaster-amis-cappadoce(arobase)wanadoo(point)fr
(en remplaçant bien sûr (arobase) par @ et (point) par un point, l'adresse étant indiquée sous cette forme pour limiter les courriers non sollicités (spams)